Les métiers de la statistique : nombreux et variés

Quel est le risque qu’un emprunteur soit un jour défaillant ? Combien de personnes âgées dépendantes vivront en 2030 ? La statistique répond à de nombreuses questions.

C’est pourquoi les entreprises et les administrations ne peuvent pas s’en passer. La statistique permet d’analyser le comportement des consommateurs, de personnaliser des campagnes marketing, de booster des sites d’e-commerce… et d’augmenter le chiffre d’affaires des entreprises.

Les statisticien(ne)s sont attendus dans des secteurs aussi divers que le médical, l’environnement, les transports ou encore le marketing.

Dans le numéro « les métiers de la statistique » de la collection Zoom sur les métiers publiée par l’Onisep, dix secteurs très porteurs sont présentés, associés à vingt portraits de statisticien(ne)s.

Ces professionnels rapportent avec passion leur quotidien dans une PME, une société de conseil, un groupe, un organisme de recherche ou une université.

Dans le numéro Les métiers de la statistique de la collection Zoom sur les métiers publiée par l’Onisep, dix secteurs très porteurs sont présentés, associés à vingt portraits de statisticien(ne)s qui rapportent avec passion leur quotidien dans une PME, une société de conseil, un groupe, un organisme de recherche ou une université. De niveau bac + 2 jusqu’au doctorat, en passant par le master et le diplôme d’ingénieur, la filière statistique, implantée à l’université et en écoles, offre une grande diversité de cursus.

Ce Zoom  sur les métiers offre également la possibilité de consulter en ligne 30 vidéos de professionnels.

Où trouver les publications Onisep

Un numéro à consulter gratuitement en ligne ici

Des métiers d’avenir dans des secteurs très différents

Marketing/publicité

La statistique permet d’analyser le comportement des consommateurs, de personnaliser des campagnes marketing, de booster des sites d’e-commerce… et d’augmenter le chiffre d’affaires des entreprises.

Dans le secteur public
La statistique publique française emploie environ 10 000 personnes. Les deux tiers d’entre elles travaillent à l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

L’environnement

Sans statistique, difficile de bien prévoir les pics d’ozone ou d’estimer l’évolution des risques d’avalanche. Les géostatisticiens l’utilisent aussi pour produire des cartes riches en informations.

Le médical/pharmaceutique

Quel impact a la consommation quotidienne de tabac sur la santé ? Dans les secteurs médical et pharmaceutique, la statistique sert à quantifier l’incertain et, au final, à améliorer la santé des patients.

La Banque/assurance

Très recherchés par les banques et les compagnies d’assurances, les statisticiens sont indispensables dès qu’il s’agit de maîtriser les risques.

Le Transport

Les sociétés de transport utilisent les statistiques pour faire du « yield management », c’est-à-dire pour tarifer au meilleur prix un billet d’avion ou de train. Autre application : la gestion des ressources humaines.

L’enseignement/recherche

Recherche médicale, biologie, pharmacie, agronomie… la statistique est un appui précieux pour les chercheurs du CNRS, de l’Inserm, l’Inra, l’Ined…À l’université, les enseignants-chercheurs partagent leur activité entre enseignement et recherche en statistique.

Les télécommunications

Repérer les besoins des abonnés à un forfait de téléphonie mobile, analyser les retours d’une campagne publicitaire sur une nouvelle offre Internet… Dans une société où la communication est reine, la statistique trouve de nouveaux champs d’action.

Le pétrole/énergie

Dans ce domaine aussi, il faut calculer et anticiper. On évalue et prévoit la consommation d’électricité pour éviter les pannes, on détecte les clients susceptibles d’être intéressés par une mensualisation de leur facture d’électricité…

L’agroalimentaire

Identifier les procédés de fabrication optimale d’un yaourt et ses chances de plaire au public… Dans le secteur agroalimentaire, la statistique permet de prévoir et d’analyser la demande des consommateurs.