Le référentiel des métiers du design est paru

Le secteur du design se décompose en agences, en bureaux de design intégrés aux entreprises (salariat) et en prestataires indépendants (free-lance).

Mais pour quels métiers ?

Élaboré par le cabinet Interface pour la Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services (DGCIS), le référentiel des métiers du design se présente sous la forme d’un répertoire comprenant des fiches activités et des fiches métiers.

L’enjeu est bien la reconnaissance d’une profession en évolution constante, mal connue du monde de l’entreprise.

De nombreux secteurs :

Les entreprises veulent davantage de conseil et de suivi, ce qui devra inciter les structures de design à réfléchir à l’évolution de leur offre en combinant design produit avec le design d’identité et de marque, le packaging et l’architecture commerciale.

Le design est présent dans tous les secteurs d’activité et connaît notamment un fort développement dans les secteurs hôtelier et de la restauration. Le design est également utilisé dans d’autres secteurs tels que agriculture/extraction, industrie lourde, industrie légère dont automobile, commerce, services et construction. Le marché reste dominé par la grande consommation qui concentre près de la moitié des prestations d’agences. Dans cette catégorie, c’est l’agroalimentaire qui y fait le plus appel, notamment en raison de grands besoins en packaging. Le secteur des services y a de plus en plus recours.

À consulter :

Le référentiel des métiers du design : ici

Les métiers  du design, collection Parcours Onisep, https://librairie.onisep.fr/Collections/Grand-public/Parcours/Les-metiers-du-design

Les études d’art, collection Dossiers, https://librairie.onisep.fr/Collections/Grand-public/Dossiers/Les-etudes-d-art