Documentaliste dans un environnement numérique

Témoignage de Sandrine Roussel, documentaliste chez Atout Métiers-LR*

« Ma vie sur internet »

Chercher, récolter et diffuser l’information, c’est le travail d’un documentaliste, mais avec des méthodes et des outils qui changent. Aujourd’hui, « pour aller à la pêche aux infos », comme le dit Sandrine, « j’utilise le mail (abonnement à des lettres électroniques de toutes sortes), des sites officiels, de presse et d’établissements extrêmement divers ». Tous ces outils ont en commun d’être en rapport avec les thématiques du CARIF : la formation professionnelle, l’insertion et la validation des acquis et des expériences (VAE). « Je passe donc beaucoup de temps sur internet » nous confie-elle.

 

A la question :Les utilisateurs peuvent-ils (ou pourront-ils) se passer des professionnels chargés de documentation ?

Sandrine nous dit clairement :

« Non. Les gens n’ont pas le temps de chercher, et surtout n’ont pas les bonnes méthodes de recherche. Il n’y a pas que Google dans la vie, d’autres outils de recherche existent. Mon rôle c’est d’accumuler, classer de l’info et enrichir une base de données pour pouvoir retrouver les informations dès que l’on en a besoin».

L’évolution du métier ? « Je ne suis pas devin (sourire) mais comme pour beaucoup de métiers, celui de documentaliste est confronté aux nouvelles technologies toujours en évolution : les tablettes et livres numériques. En bibliothèque on prête des ouvrages électroniques, certaines revues papiers et payantes sont devenues gratuites sur le net et les moyens de diffusion des connaissances et d’information se cherchent encore. »

* Atout Métiers LR, résultant de la fusion du CARIF et de l’OREF effectuée le 10 juillet 2012, est un outil au service de la formation et de l’emploi-formation en région Languedoc-Roussillon