cavl lycéens europe

Lycéens investis pour construire une charte européenne des lycéens !

Témoignages en direct de lycéens élus au Conseil Académique de la Vie Lycéenne (CAVL) lors du colloque européen des lycéens,  9 -11 mai 2016 à Canopé Montpellier

 

Thomas en terminale au lycée Henri 4 de Béziers, France

cavl lycéens europe

Copyright : Onisep 2016 Sylvie Anglade

J’ai été élu l’an dernier pour un mandat de 2 ans au  CAVL, Conseil Académique de la Vie Lycéenne. J’ai pour cela été choisi alors que j’étais élu dans mon lycée au CVL, Conseil de la Vie Lycéenne, instance qui permet d’aborder des problématiques directement liées à la vie au lycée.

Pour l’académie de Montpellier, nous sommes 20 élus au total, issus de lycées généraux et technologiques et de lycées professionnels  répartis sur les départements de l’académie : Aude, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-Orientales.

De la même façon, chaque CAVL élit et envoie un représentant au CNVL, Conseil  National de la Vie Lycéenne qui siège au Ministère de l’Éducation Nationale.

Nous  réaffirmons les valeurs de la république dans les instances lycéennes. Nous avons participé cette année à des réunions et débats citoyens sur le bien être lycéen avec madame le Recteur et  nos professeurs. Aujourd’hui nous sommes 70 délégués représentants de lycéens européens, 70 à croire en l’Europe !  C’est une belle image par rapport à l’euroscepticisme !

Sur ces 3 jours à Montpellier,  nous avons fait de formidables rencontres, avec les élus des autres académies (Aix-Marseille, Nice,  Montpellier) et les élus écossais, italiens, espagnols. L’an dernier nous avons même été reçus par ceux-ci, à Barcelone en Espagne  pour l’académie de Montpellier, en  Italie, à Savonne pour l’académie de Nice et à Glasgow en Écosse pour l’académie d’Aix-Marseille. Ce fut un premier contact enrichissant et nous avons pu avoir des renseignements sur la démocratie lycéenne dans ces pays. Nous avions à faire des propositions et écrire une charte du lycéen européen en nous répartissant par groupes sur différents thèmes qui ont ensuite été proposés au vote en assemblée plénière.  En ce qui me concerne, j’étais dans le groupe communication.

Cette charte traduite  dans les différentes langues sera présentée ensuite  au Parlement européen et a vocation à être diffusée dans tous les lycées européens.

Cette expérience est très enrichissante  car elle démontre que les lycéens peuvent prendre part au projet européen et qu’à notre âge, on a notre mot à dire et qu’on peut s’unir et  construire autour de valeurs communes. Cela permet également à tous les pays européens d’avoir une représentation lycéenne.

cavl LYCEENS EUROPE

COPYRIGHT / ONISEP 2016 Sylvie Anglade

Pour information, les différents thèmes de la charte

– Ecriture du préambule de la charte

– Communication

– Une école pour tous

– Accueil des élèves étrangers en Europe

– Une école européenne (mobilité)

– Développement durable

– Lutte contre la radicalisation

– Employabilité, orientation

– Représentativité des élèves

Lien : Pour  lire la charte, cliquer ici

 

Maria en classe de première au lycée Montserrat de Barcelone, Espagne

cavl lycéens europe

Copyright : Onisep 2016 Sylvie Anglade

Avec le colloque, j’ai appris beaucoup de choses sur les différents systèmes éducatifs de l’Europe et les différentes manières qu’ont les délégués d’organiser les conseils scolaires.

 Le système de vote des thèmes et chapitres  de la charte européenne, mis en place par les groupes constitués et proposés à notre assemblée d’élus était un système démocratique. En effet, nous avons voté à main levée et les textes étaient adoptés ou rejetés en fonction de la majorité ou non.

Les 3 jours du colloque ont été très intéressants. Le premier jour, nous nous sommes exprimés sur nos systèmes scolaires respectifs puis nous avons rejoint le camping où nous étions hébergés et nous sommes réunis également le soir. Le deuxième jour, nous avons constitué  plusieurs groupes et choisi un atelier concernant l’humanitaire ou l’environnement.

 Pour ma part, j’ai participé dans mon groupe  à une campagne Unicef  et nous avons fait une vidéo pour encourager les enfants réfugiés à garder l’espoir. L’atelier sur le nettoyage des abords de la rivière Lez a été annulé en raison des fortes pluies.

J’ai également pris part  à un  atelier pour l’écriture de la charte, j’ai choisi un atelier dont le thème était la radicalisation politique et religieuse et après cet atelier, nous avons écrit en groupe le chapitre qui correspondait à la radicalisation. Les textes sont passés au vote en commission le 3e jour. 

Cette expérience a été très positive pour moi. J’ai beaucoup apprécié le travail de groupe qui m’a permis d’aborder les thèmes d’une autre façon.

 

Pour en savoir plus

Délégation à la vie lycéenne et collégienne de l’académie de Montpellier