Une lycéenne montpelliéraine lauréate d’un concours d’écriture

Elle s’appelle Emma Bezzina, elle est en seconde au lycée Jules Guesde de Montpellier.

livre_

Elle a participé au concours de nouvelles organisé dans le cadre du festival Étonnants voyageurs et vient de remporter, avec deux autres lycéens de Paris et de la Drôme, un prix pour son écrit.

Penser à l’autre. Tel était le thème qu’il fallait conter. L’idée : écrire sur l’égalité sous l’impulsion de Lilian Thuram, engagé pour l’éducation contre le racisme et président du concours. Interrogé sur France Inter, l’ex-champion du monde s’est dit « bluffé » par la nouvelle d’Emma.

Intitulée La Soue, l’histoire se déroule en 1256 dans la province de Rouergue, au royaume de France. Des porcs « étrangers » débarquent et rencontrent des cochons traditionnels de la ferme. Entre eux, les relations s’enveniment : on narre ici l’effacement de l’individu au profit du groupe. « Non, rien à faire, ils ne nous ressemblent pas, rien à faire, ils ne sont pas comme nous, et nous ne sommes pas comme Eux. » En lien avec les questions d’actualité (migrants, xénophobie, égalité des droits), la nouvelle de la jeune lycéenne est empreinte d’intelligence et non dénuée d’humour. Car La Soue, c’est aussi une métaphore bien amenée, l’histoire de l’humanité à la sauce porcine : « Tuer pour une histoire de peau un peu plus foncée et de groin un peu plus charnu. »

Sélectionnée parmi 3 000 nouvelles écrites par des jeunes âgés de 11 à 18 ans, La Soue sera publiée dans un recueil regroupant les 15 autres meilleurs récits, imprimé à 15 000 exemplaires.

En attendant la publication du recueil, la nouvelle d’Emma Bezzina est à lire ici.

Romain Rougé, stagiaire Onisep en master Métiers du Journalisme.