L’aéronautique en cours de… féminisation

Confrontée à un fort besoin en main-d’œuvre qualifiée, l’industrie aéronautique recrute, avec l’objectif d’accueillir plus de femmes au sein de ses équipes !

De nombreux emplois d’ingénieures et de techniciennes, souvent méconnus du grand public sont en effet à pourvoir dans l’industrie aéronautique.
Les entreprises du secteur, conscientes de la richesse qu’apporte la mixité au sein d’une équipe,  multiplie en effet les actions volontaristes visant à féminiser leurs équipes.  Le groupe Thales a par exemple invité près de 1 000 lycéennes à visiter les sites de l’entreprise pour découvrir ses métiers en mars 2013 à l’occasion de la Journée de la femme.

L’entreprise Dassault a quant à elle signé un accord sur trois ans destiné notamment à augmenter d’au moins 20 % la part de femmes dans ses métiers techniques.

Le DRH d’EADS et d’Airbus, Thierry Baril a pour sa part promis 5 000 embauches en France (dont 3 000 chez Airbus). « 25% des nouvelles recrues sont des femmes, histoire de féminiser les effectifs dans des métiers traditionnellement masculins », a-t-il précisé, lors du dernier Salon du Bourget.

Malheureusement, parce que souvent connotés « masculins », ces métiers peinent à attirer l’attention de la gente féminine… A tort lorsque l’on connaît la diversité et les niveaux de salaire de ces derniers ! Alors mesdemoiselles prenez le temps de vous renseigner sur les possibilités que vous offre cette filière et les voies de formations qu’elle propose ! L’occasion de vous rappeler  la récente ouverture (rentrée 2013), de la prestigieuse  Ecole nationale de aviation civile, sur le site de l’aéroport de Montpellier.

L’aéronautique en cours de… féminisation
voir la vidéo

, , , , , , ,