CFA EN Salon de l'enseignement supérieur 2017

CAP, bac pro ou BTS en apprentissage ?

Vous envisagez une formation professionnelle par la voie de l’apprentissage après la 3e ou après un bac ? N’oubliez pas de vous rendre aux journées portes ouvertes des CFA (Centre de formation d’apprentis) et des lycées proposant ce mode de formation.

 

L’apprentissage est une voie d’excellence

« L’apprentissage n’est pas une voie de garage. Ce n’est pas une voie par défaut. Ce n’est pas quelque chose que l’on fait en espérant que cela résolve tous les problèmes que l’on a rencontrés dans sa vie sociale, dans sa vie d’écolier ou de lycéen. L’apprentissage est une voie choisie où le jeune choisit une autre façon d’apprendre mais avec le même niveau d’exigence et la même quantité de travail à fournir que l’élève sous statut scolaire, et même quelque fois plus car l’apprenti/e n’a pas les mêmes vacances, car il ou elle est soit en entreprise, soit au lycée ou au CFA. Comme n’importe quel salarié français, il ou elle bénéficie des 5 semaines de congés par an […] C’est plutôt une voie d’excellence qu’une voie de garage. »

Voilà ce que rappelle Denis Deschamps, directeur pédagogique du centre de formation d’apprentis de l’Éducation nationale de l’Hérault, rencontré au dernier salon de l’enseignement supérieur de Montpellier.

Dans l’académie de Montpellier, l’Éducation nationale propose des formations par l’apprentissage de niveau CAP, bac ou BTS dans différents lycées publics. Deux CFA gèrent celles de leur département, l’Hérault et le Gard. Dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales, deux lycées proposent des sections d’apprentissage. Dans un large éventail de secteurs, comme l’automobile, le commerce, la beauté et le bien-être, l’environnement et les énergies renouvelables, l’hôtellerie-restauration, l’industrie, la santé, la sécurité… ces formations complètent celles dispensées par les établissements dépendant d’autres ministères ou branches professionnelles (agriculture, industrie, commerce, artisanat, bâtiment et travaux publics, transport, santé…).

Un projet professionnel plus mature

« Choisir l’apprentissage c’est choisir plus tôt que les autres son métier ou ses métiers et quelquefois avoir un projet professionnel plus abouti, plus mature que celui que peut avoir un jeune qui suit une scolarité plus généraliste. »

Réussir sa formation professionnelle en alternance exige de bien s’informer sur le ou les métiers préparés, les exigences de la formation et du travail dans l’entreprise. Pour cela, Denis Deschamps conseille de faire des stages, de se rendre aux portes ouvertes des lycées et des CFA, aux salons et forums, de rencontrer des entreprises et des professionnels.

« Ce que l’on dit souvent au jeune c’est de conforter son projet professionnel par des stages préalables, par une sensibilisation sur le terrain pour être sûr de s’engager dans la voie du ou des métiers qui lui plaisent. »

Alors rendez-vous aux portes ouvertes des lycées et des CFA de votre académie dont vous trouverez toutes les dates en suivant ce lien :

Dates des salons et portes ouvertes de l’académie de Montpellier

ou télécharger le pdf.

Et pour rencontrer des entreprises et peut-être trouver celle qui vous embauchera en tant qu’apprenti/e, rendez-vous aux salons TAF (Travail, Avenir, Formation) qui ont lieu du 9 au 24 mars à Montpellier, Carcassonne, Mende, Nîmes, Perpignan.

Consulter le calendrier des rencontres TAF

 

Le lycée François Arago de Perpignan est à l’origine d’une campagne de communication nationale sur les réseaux sociaux pour la formation du BTS Technico-Commercial. Depuis 2005, la section d’apprentissage du Lycée François ARAGO forme des BTS TECHNICO COMMERCIAUX  » ENERGIE ET HABITAT » .  

En savoir plus

 

, , , ,